Les relations familiales,  Mieux se comprendre

Gérer les finances du foyer

Nous sommes beaucoup à constater que l’argent du mois défile très vite. La paie arrive à peine que les premiers prélèvements dévastent le compte en quelques jours. Au 15 du mois, il devient dur de sortir quelques euros…

Et Oui ! La gestion financière du foyer est souvent source de stress et de frustrations : « Est-ce que tous mes prélèvements vont passer ce mois-ci ? Comment vais-je pouvoir recouvrir mon découvert du mois dernier ? Aurai-je assez pour mes courses ? On se tue au travail mais on ne peut même pas partir en vacances avec les enfants ! » Etc. Nous en arrivons, malheureusement, souvent, à ce genre de réflexions lorsque nous commençons à nous sentir débordé par ce que nous devons assumer chaque mois.

La question qui se pose dans ce cas est celle-ci : Puis-je reprendre le contrôle de mes dépenses pour mieux les gérer ?

Je souhaiterai vous proposer une méthode de gestion basique qui s’effectue en trois temps : la méthode de gestion financière « AAA »

1. J’Aligne mes dépenses mensuelles :

Dans cette première étape on liste toutes les dépenses du foyer sur deux mois en les répartissant selon les catégories suivantes :

(je propose quelques exemples de dépense, vous en trouverez sûrement d’autres selon votre situation)

Dépenses obligatoires non modulables Dépenses obligatoires modulables Dépenses personnelles non modulables Dépenses personnelles modulables Epargne
Loyer/ crédit immobilier :

Electricité :

Gaz :

Assurance maison :

Assurance voiture :

Assurance santé :

Carte de transports :

Garde enfants :

 

Courses :

Essence :

Santé :

 

Abonnements divers :

Crédits à la consommation :

 

Sorties :

Restaurants :

Achats divers :

Livret A :

PEL :

Total : Total : Total : Total : Total :

Sous-total :

Les dépenses non-modulables sont celles qu’on ne peut pas faire varier au cours des mois. Le plus souvent se sont des factures liées à la maison, aux assurances, aux abonnements divers etc.

L’objectif est de se rendre compte des montants des dépenses modulables pour voir s’il est possible de les réduire. Avec les relevés de compte on va répertorier chaque dépense, notamment les dépenses personnelles sur lesquelles on va pouvoir travailler.

2. J’Ajuste mes dépenses modulables

Une fois le tableau rempli, il va falloir établir un budget prévisionnel pour les dépenses modulables. Pour cela on effectue le calcule suivant :

Revenu total du foyer – dépenses non-modulables = budget restant

A partir de ce budget restant :

  • On établit un budget fixe pour les dépenses obligatoires modulables selon les mois passés. (Ex. pour les courses, je regarde combien j’ai dépensé ces deux derniers mois : 200 et 220 euros donc je fixe le montant de courses à 200 euros max si j’ai assez de marge pour le reste des dépenses, sinon je diminue à 180 euros)
  • On fait de même avec l’épargne. Si les mois passés il n’y a pas eu d’épargne je conseille de fixer le montant à 20-30 euros (Ne jamais mépriser les petits commencements !). Il est préférable de fixer l’épargne avant d’établir les dépenses personnelles sinon on dit toujours « je vais économiser » mais on n’économise jamais !
  • On voit ce qu’il reste pour fixer un budget pour les dépenses personnelles modulables. (Il est préférable de bien répartir le budget restant pour avoir un montant minimum pour les dépenses personnelles car il est important de pouvoir se faire ne serait-ce qu’un petit plaisir pour éviter la frustration mois après mois.)
  • Si possible, on laisse une marge de secours pour équilibrer le tout en cas de dépassement de certains budgets.

 

Exemple :

Revenu total du foyer : 2500 euros
Dépenses obligatoires non modulables= 1200 euros
Dépenses personnelles non modulables= 600 euros
Budget restant= 700 euros

Je fixe mes différents budgets :
Courses : 200 euros
Essence : 150 euros
Santé : 50 euros
Epargne : 150 euros
Sorties/Loisirs 100 euros
Marge de secours : 50 euros

3. J’Applique mon ajustement

Le plus gros du travail est fait ! Mais pour qu’il ait l’effet attendu, la dernière étape est cruciale ! APPLIQUER – RESPECTER son ajustement. C’est le plus dur car souvent cela demande un grand changement de fonctionnement surtout au début, quand il faut recouvrir un découvert. Mais petit à petit on tient, car on sait qu’en théorie c’est possible puisqu’on l’a calculé.

Je conseille vraiment d’établir un tableau de finances de ce genre quelque soit votre situation financière pour gérer mois après mois vos dépenses et pour faire, à long terme, des projets financiers.

 

Et dans la Bible?

Dans le premier livre des Rois au chapitre 17 et aux versets 8 à 16, on trouve ce récit:

Dans un temps de sécheresse et de famine, une veuve et son fils n’ont pratiquement plus rien à manger: un peu de farine et d’huile voilà tout ce qu’il leur reste. Or, Dieu envoie Elie, le prophète, se nourrir chez elle:

« Et elle répondit: L’Éternel, ton Dieu, est vivant! Je n’ai rien de cuit, je n’ai qu’une poignée de farine dans un pot et un peu d’huile dans une cruche. Et voici, je ramasse deux morceaux de bois, puis je rentrerai et je préparerai cela pour moi et pour mon fils; nous mangerons, après quoi nous mourrons. » v.12

« Élie lui dit: Ne crains point, rentre, fais comme tu as dit. Seulement, prépare-moi d’abord avec cela un petit gâteau, et tu me l’apporteras; tu en feras ensuite pour toi et pour ton fils. Car ainsi parle l’Éternel, le Dieu d’Israël: La farine qui est dans le pot ne manquera point et l’huile qui est dans la cruche ne diminuera point, jusqu’au jour où l’Éternel fera tomber de la pluie sur la face du sol. » v.13-14

« Elle alla, et elle fit selon la parole d’Élie. Et pendant longtemps elle eut de quoi manger, elle et sa famille, aussi bien qu’Élie. » v.15

Parce que cette femme  crut en la parole annoncée, elle vit son « budget courses » totalement chamboulé ! Elle et son fils ne manquèrent de rien jusqu’à ce que la famine eu cessé alors que la terre ne pouvait plus rien produire. Ils avaient même de quoi nourrir Elie !

Dieu est l’auteur des miracles,  il pourvoit aux besoins de ceux qui croient en lui. Il donne même au-delà de nos besoins pour pourvoir aux besoins des autres :

« Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne œuvre… » 2 Corinthiens 9 v.8

Peut-être pourriez vous lui demander de vous aider à établir le budget de ce mois, en lui énoncant vos besoin et vos difficultés, car il est écrit:

« Ne vous inquiétez de rien, mais en toutes circonstance demandez à Dieu, dans la prière ce dont vous avez besoins, et faites-le avec un cœur reconnaissant. Et la paix de Dieu qui dépasse tout ce qu’on peut imaginer, gardera vos pensées en communion avec Jésus-Christ.» Philippiens 4 v.6-7

(version français courant)

Pour tout conseil, n’hésitez pas à nous contacter via la rubrique contact

 

Psychologue Clinicienne chrétienne

11 commentaires

  • Fortnite V Bucks Hack

    Hey there! This is my first comment here so I just wanted to give a quick shout out and tell
    you I really enjoy reading your articles. Can you recommend any other blogs/websites/forums that
    cover the same subjects? Thanks for your time!

  • CAPRON

    Bonjour,
    Je vous cite « Croyant que Dieu est créateur de tout être et que sa Parole, la Bible, reflète sa volonté parfaite pour tous, chaque concept pourra être éclairé par ce que Dieu nous enseigne sur la famille car Il connait mieux que quiconque le fonctionnement humain. » Sur cette base l’élaboration du budget doit tenir compte (selon 1 Corinthiens 16/2)de la part qui revient à Dieu. Il est vrai que cette part est laissée au libre choix de chacun(2 Corinthiens 9/7).
    Je trouve dommage que Dieu n’est pas sa place dans le schéma du budget présenté.Dans l’espoir que le modérateur acceptera cette mise au point biblique.

    • johanna

      Bonjour,
      En effet, je n’ai fait aucune allusion à « la part qui revient à Dieu », ce point étant souvent délicat à aborder tant sur le plan doctrinal (théorique) que pratique. Le but de l’article étant de partager un outil de gestion du budget familial, j’ai préféré me focaliser sur la méthode à employer. Je vous remercie pour l’attention portée à cet article et pour les versets apportés qui mériteraient, sans doute, d’être traités dans un autre article. Néanmoins, je souhaite souligner, dans un paragraphe que j’ajouterai à la fin de l’article, que Dieu est celui qui donne au delà de nos besoins, ainsi nous pouvons donner sans avoir peur de nous appauvrir.
      N’hésitez pas à me contacter via la rubrique contact si vous le souhaitez.

  • ADMINISTRATEUR

    BONJOUR JE VOUS RAPPELLE QUE POUR QUE VOTRE COMMENTAIRE SOIT LISIBLE PAR TOUS IL FAUT INDIQUER UNE ADRESSE MAIL VALIDE SINON VOTRE COMMENTAIRE EST AUTOMATIQUEMENT DESAPROUVE PAR LE SITE. MERCI.

    MERCI QUAND MEME AUX 2 LECTEURS POUR VOS COMMENTAIRES.